Sujets de mémoire 2020-2021

Mémoires de master 2 en cours

  • Meral BONCUK : Naissance des identités dans la littérature de la fin du XXe et début du XXIe siècle (chez  J.M.G Le Clézio et Orhan Pamuk)

 

  • Frédérique COHIGNAC : Du vide comme espace de différenciation dans trois récits auto-réflexifs. Monsieur Songe de Robert Pinget, Stratégie pour deux jambons de Raymond Cousse, Essai sur le fou de champignon de Peter Handke

 

  • Maëlle COSTE : Le mélange des imaginaires au sein du réalisme magique : Beloved de Toni Morrison et Notre quelque part de Nii Ayikwei Parkes

 

  • El-Habib DAINANE KAMBI : Transitivité entre exil et retour dans la littérature francophone: Cahiers de retour au pays natal d’Aimé Cesaire, Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie, L’énigme du retour de Dany Laferrière, Le pays natal de Leïla Sebbar 

 

  • Hélène DELABUIS : La figure du poète, regards croisés : Dante Alighieri, T.S. Eliot, Bob Dylan.

 

  • Ablaye DIOUF : La marchandisation de la littérature par le journalisme au XIX siècle dans le roman d’Illusions perdues de Balzac et La Nouvelle Bohème de Gissing

 

  • Imane DJABALLAH : La quête de soi et l’utopie de l’assimilation dans le roman de formation : une étude comparatiste des romans d’Azouz Begag, de Yasmina Khadra et de Saoud Alsanoussi

 

  • Sophie DUC-MARTIN : Regards sur la mort de masse. Fiction et non-fiction pour rendre compte de la Grande Guerre en littérature (Céline, Roth, Genevoix, Jünger)

 

  • Rebecca FOIN-ROUGE : Dire les violences sociales dans le roman contemporain. Étude de l’engagement littéraire d’Annie Ernaux et de Toni Morrison

 

  • Juliette GRISON : Les références et influences littéraires de la littérature dans le cinéma queer actuel

 

  • Marie-Marine GUERINLes arts visuels au sein de la littérature jeunesse. Comment mêler une œuvre dans l’œuvre afin de créer un moyen novateur d’appréhension de la culture artistique ?

 

  • Clara HERY : Le roman policier comme genre privilégié pour une écriture sous hétéronyme ? Étude des récits policiers de Honorio Bustos Domecq – alias Adolfo Bioy Casares et Jorge Luis Borges –, Vernon Sullivan – Boris Vian –, Fernando Pessoa et son hétéronyme Horace James Faber

 

  • La littérature issue du vidéoludique : étude de phénomènes de réciprocité et d’interdépendance transartistique

 

  • Justine KERDILESÉcrire le queer : réflexion sur l’autofiction comme principe de déconstruction identitaire dans les œuvres de Jean Genet (Journal du voleur, Notre-Dame-des-Fleurs) et de William Burroughs (Queer, Naked Lunch)

 

  • Emma LE DOUARON  : La quête du Sublime en Art et en Littérature : Le Parnasse contemporain, recueil de vers nouveaux et le Préraphaélisme

 

  • Meagan LE NAVENEC : « La réécriture de la légende arthurienne au dix-neuvième siècle (Idylls of the King de A.Tennyson, The Tale of Balen et Tristram of Lyonesse de A.Swinburne, Merlin, l’enchanteur de E.Quinet). »

 

  •  Lea LECLERC : Pouvoir Religieux et pouvoir politique dans la littérature de fantasy : Le Trône de Fer de G.R.R. Martin, Les Dames du Lac de Marion Zimmer Bradley, Les Dieux Sauvages de Lionel Davoust.

 

  • Marie MASSELOT : Perceptions genrées, représentations des corps et sexualité : vers un potentiel subversif des Real Person Slash ?

 

  • Florence MEHNERT : Le personnage du « self-made man » dans le roman réaliste européen du XIXe siècle. Une ambition individuelle portée par un espoir collectif de mobilités sociales. La Peau de chagrin, Honoré de Balzac; Martin Éden, Jack London; Mastro don Gesualdo, Giovanni Verga

 

  • Sophie MOUGEON : La violence comme principe formel ? Étude comparée entre Le Château de Cène de Bernard Noël (1971) et Altmann’s Tongue de Brian Evenson (1998)

 

  • Sophie MOURGEON : Vers une esthétique de la violence : étude comparée entre le recueil de nouvelles Altmann’s Tongue de Brian Evenson (1998) et le roman de Pavel Hak Sniper/Trans (2000)

 

  • Julie PASSEBON : Le roman d’apprentissage au féminin : la recherche d’une identité en soi dans La Vagabonde de Colette, L’Art de la joie de Goliarda Sapienza et La Cloche de détresse de Sylvia Plath

 

  • Jade PETRAULT : Les supports médiatiques de publication d’œuvres feuilletonnantes et les phénomènes d’interaction sociale entre les lecteurs et l’auteur. Corpus d’œuvres publiées sous la forme d’épisodes dans la presse du XIXsiècle et du début du XXe d’une part (Les Mystères de Paris d’Eugène Sue et The Return of Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle) et d’autre part, des œuvres publiées sur les réseaux sociaux (« Todo está bien » de Manuel Bartual, Été de Thomas Cadène, Camille Duvelleroy, Joseph Safieddine et Erwann Surcouf, 3emeDroite de François Descraques et « Nouvelles de la Colonie » d’Alexandra Saemmer).

 

  • Anthony PLANCHON : Poétique de la terre blessée. Rémanences d’une décennie heureuse de la littérature française (1662-1673) chez Dostoïevski ; avec L’Idiot de Dostoïevski, les Pensées de Pascal, des oraisons et sermons de Bossuet et Bourdaloue, quelques pièces de Molière

 

  • Romane PROUFF : La métamorphose asinienne dans la littérature européenne, sur base du corpus suivant : L’Âne d’or (Apulée), Peau d’Âne (Charles Perrault), Les Aventures de Pinocchio (Carlo Collodi), Midas (Mary Shelley)

 

  • Rebecca ROUGE : Dire les violences sociales dans le roman contemporain. Étude de l’engagement littéraire d’Annie Ernaux et de Toni Morrison

 

  • Jules SAUTEJEAU : « L’Heure des saints ». Modernité et tradition de l’écriture hagiographique chez des écrivains catholiques et antimodernes (J.-K. Huysmans, G. Bernanos, G. Papini et G. K. Chesterton).

 

  • Lena SIMON : L’influence de Tristram Shandy de Laurence Sterne sur l’œuvre de Natsume Sôseki Wagahai wa Neko de Aru et son impact sur la modernisation de la littérature japonaise.

 

  • Perrine TRIPIER : L’or de l’ornement et l’or de l’oraison : l’or comme marqueur d’une tension entre spiritualité et matérialité dans l’art et la littérature du tournant des XIXe et XXe siècles (Huysmans, Rilke, Swinburne)

 

  • Sarah VIMPERE : Enjeux et conditions du récit d’imposture aux alentours de la fin du XXe siècle et du début du XXIe siècle dans L’Imposteur de Javier Cercas, L’Adversaire d’Emmanuel Carrère, Beatus Ille d’Antonio Muñoz Molina et Un Secret de Philippe Grimbert.

 

  • Axelle ZURETTI : L’héritage du merveilleux médiéval dans deux romans historico-fantastiques contemporains : étude comparée entre Le Pas de Merlin de Fetjaine (2002) et Le Roi de l’Hiver (1998) de Bernard Cornwell  

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search