Revue Ephêmeris / n° 1

Revue Ephêmeris / n° 1

 

Cliquez sur la couverture pour lire le numéro !  

Ephêmeris est une revue conçue par les étudiant.e.s du parcours Écritures Contemporaines du Master 2 de Littérature Générale et Comparée de l’université Rennes 2. Après avoir échangé sur nos domaines d’expertise et nos objets de recherche, nous avons, ensemble, souhaité consacrer cette revue aux questions d’oppression et d’inclusion. Et c’est à partir de ces thèmes que nous avons rédigé puis diffusé des appels à textes. Nous avons pensé cette revue comme un lieu d’inclusion, un lieu où accueillir des textes théoriques, critiques et des textes créatifs, autobiographiques ou fictionnels. Dès lors, nous avons invité les auteurs, les autrices et les théoricien.ne.s à partager un point de vue sensible sur des phénomènes de discrimination, d’oppression : oppressions subies ou observées, oppressions d’ici ou d’ailleurs. Nous avons laissé aux auteurs et aux autrices de textes créatifs la liberté de la forme et avons reçu des poèmes, des nouvelles, du slam, des témoignages, des cris du cœur. En outre, nous souhaitions également accueillir des textes théoriques dans la mesure où les recherches littéraires actuelles sont en relation avec les dynamiques sociales. Ainsi, on note les études de genre et la notion de male gaze, les études post-coloniales et plus largement des études sociocritiques. Des textes critiques très intéressants nous sont parvenus. Certains ne sont pas précisément en lien avec la littérature mais s’inscrivent dans notre thématique. Et nous avons voulu les publier car ils éclairent  des phénomènes sociaux liés à des discriminations présentes de façon directe ou indirecte dans certains textes créatifs.

     Nous avons eu le plaisir de recevoir beaucoup de textes, tous intéressants, riches d’un regard personnel. Nous avons retenu les textes les plus aboutis et répondant le mieux au thème de la revue. Chacun d’entre eux, qu’il soit théorique ou créatif, s’inscrit dans une contemporanéité intellectuelle et offre une lecture personnelle d’un phénomène d’oppression ou d’une question d’inclusion. Les autrices, les auteurs des textes créatifs s’emparent ici, de formes littéraires très diverses quand les autrices des textes théoriques nous proposent des objets d’étude différents les uns des autres, offrant ainsi une belle diversité de points de vue et d’écriture autour de notre thématique.

      Ce numéro est un numéro unique, un espace où se croise l’indicible, l’invisible, des textes forts, parfois violents, toujours puissants. Dans un souci de ne jamais vous heurter, vous lecteurs et lectrices, nous faisons précéder certains textes d’un trigger warning (TW), aussi appelé traumavertissement, qui prévient de la nature des sujets abordés dans les textes susceptibles de raviver un ou des traumatismes psychologiques. De plus, ayant constaté, dans notre corpus de textes créatifs, l’existence de deux manières d’aborder la question de l’oppression, nous avons choisi d’introduire ces textes avec un code visuel : une talaria et une chouette de Minerve. La talaria – talonnières ailées et attribut d’Hermès, est attribuée aux textes qui abordent l’oppression de façon  “oblique”, tandis que la chouette de Minerve -symbole de la connaissance et attribut d’Athéna, vous informe de l’aspect didactique des textes.

     Nous remercions toutes les autrices, tous les auteurs qui nous ont confié leurs textes, qu’ils aient été retenus ou non. Leur confiance nous honore.

     Enfin, nous remercions les enseignantes qui ont encadré la conception de cette revue, Gaëlle Debeaux et Charline Pluvinet, pour l’attention qu’elles ont accordé à nos échanges, pour leur soutien et leur enthousiasme.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search