Colloque 2020-2021

Colloque du Master 2 LGC – Au travers. La littérature en dialogue

Jeudi 15 et vendredi 16 avril 2021

Le colloque des étudiant.es en 2e année de Master Littérature Générale et Comparée de l’université Rennes 2 permet à ces dernier.es de proposer une communication scientifique en rapport avec leurs recherches personnelles dans le cadre du mémoire, mais également d’établir les fondements d’un dialogue autour des enjeux de la littérature à travers les âges et les espaces, les formes et les genres. L’édition 2021 invite à réfléchir à la façon dont le dialogue, le transfert, la circulation apparaissent comme des perspectives centrales dans l’approche comparatiste, qu’il s’agisse de penser la littérature en dialogue avec d’autres formes d’art ou avec d’autres disciplines, ou à la façon dont le travail de recherche en littérature comparée constitue théoriquement les conditions de possibilité de dialogue entre les œuvres, par-delà les contextes et les époques ; il s’agit également de penser la façon dont l’œuvre littéraire porte en elle les germes d’un dialogue fécond avec le monde et avec ses représentations historiquement construites et héritées, suscitant la création de communautés de lecteurs et lectrices prolongeant et renouvelant les échanges.


En raison de la situation sanitaire, le colloque se déroule en hybride (présentiel autorisé dans le respect intégral des mesures barrières pour les étudiant.es de M2 LGC).

Informations de connexion :


Jeudi 15 avril

9h15 Introduction

Dialogues interséculaires et intergénériques

9h30 Meagan Le Navenec, « Réactualisation socio-politique du mythe arthurien à la période victorienne et du Second Empire »

9h50 Léa Leclerc, « La littérature de fantasy comme pont entre mythes et contemporanéité : Les Brumes d’Avalon de Marion Zimmer Bradley et Les Dieux Sauvages de Lionel Davoust »

10h10 Thibault Le Cam, titre à préciser

Questions et pause

11h Anthony Planchon, « Dostoïevski, un Pascal russe au XIXe siècle ? Écriture romanesque et renégociation des Pensées à l’orée du nihilisme »

11h20 Jules Sautejeau, « Quand le moderne s’en mêle : porosité et résistance d’un genre traditionnel à sa modernisation. L’exemple de quelques hagiographies « de travers » par des auteurs antimodernes et catholiques »

11h40 Sophie Duc-Martin, « Variations sur le thème de la quête initiatique. Influences du roman d’aventure et du récit de voyage dans Orages d’acier d’Ernst Jünger (1922) et Voyage au bout de la nuit de Lous-Ferdinand Céline (1932) »

Questions et pause déjeuner

Dialogues interartistiques et pratiques littéraires hybrides

14h Emma Le Douaron, « Littérature picturale et peinture littéraire : comment lire les œuvres préraphaélites et regarder la poésie parnassienne ? »

14h20 Perrine Tripier, « Transcender et transmuter : l’écrivain-alchimiste en quête d’or/d’art dans la littérature fin-de-siècle »

Questions et pause

15h Ablaye Diouf, « Littérature et journalisme au XIXe siècle : l’écrivain-journaliste en dilemme ? »

15h20 Justine Kerdiles, « Les stratégies de réappropriation et de déconstruction de la langue dominante dans le lyrisme de Genet et le collage surréaliste de Burroughs »

15h40 Marion Ignace, « Littérature et vidéoludique en entrelacement : quand le numérique enrichit le processus créatif »

Questions et clôture de la journée

Vendredi 16 avril

9h Accueil

La littérature et le réel

9h10 Rebecca Rouge, « Écrire le réel, palladium de la sincérité littéraire : les enjeux esthétiques de l’écriture plate d’Annie Ernaux »

9h30 Laurine Thebert, « Le discours chez Madame de Staël et Jane Austen : interrogation et transgression de l’ordre social dans Delphine et Orgueil et préjugés »

9h50 Juliette Grison, « Lesbianisme et critique du patriarcat dans Fingertips et Mademoiselle : du roman labyrinthique d’une autrice anglaise au film torturé d’un réalisateur sud-coréen »

Questions et pause

10h30

10h50 El-Habib Dainane Kambi, « Le rapprochement du proche et du lointain : la transitivité de l’œuvre artistique et littéraire permet-elle de remonter le temps et d’actualiser le passé ? »

11h10 Maëlle Coste, « La littérature comme un nouvel espace d’altérité : vers une transgression des imaginaires ? »

11h30 Marie Masselot, « Genres alternatifs et nouveaux impératifs biologiques : vers une réécriture des genres et des corps dans l’omégaverse fanfictionnel ? »

Questions et pause déjeuner

Jeux et métamorphoses littéraires : interroger la frontière

14h Clara Héry, « L’effraction de la clôture textuelle dans Six problèmes pour don Isidro Parodi d’Adolfo Bioy Casares et Jorge Luis Borges : contamination du réel par l’enquête ? »

14h20 Sarah Vimpère, « Le personnage de l’imposteur au regard de l’altérité : le questionnement moral dans El Impostor de Javier Cercas (2014) et L’Adversaire d’Emmanuel Carrère (2000) »

Questions et pause

15h Romane Prouff, « Témoignages de métamorphoses : les relations d’échange entre la victime et le spectateur, dans L’Âne d’or (Apulée), Les Aventures de Pinocchio (Carlo Collodi) et Midas (Mary Shelley) »

15h20 Léna Simon, « Les conversations du romanesque : entretiens métareflexifs et transéculaires entre Vie et opinions de Tristram Shandy et Je suis un chat de Sōseki Natsume »

Questions et clôture de la journée

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search