Colloque 2018-2019

Colloque 3C 2019


Jeudi 28 et vendredi 29 mars 2019

salle B332

coordonné et organisé par Gaëlle Debeaux

Jeudi 28 mars 2019

  • 9h Introduction
Du mythe aux réappropriations : dialogues transéculaires
  • 9h10 Marie Kergoat

« J.R.R. Tolkien et G.R.R. Martin : la trahison du sang. A Song of Ice and Fire : œuvre hommage ou œuvre outrage ? »

  • 9h35 Chloé Loustau

« Les amours interdites de la reine, du Moyen-Âge au Contemporain : quand la sexualité féminine devient politique »

Questions

  • 10h10 Elsa Capdevila

« Le Chevalier médiéval à l’aube du XXIe siècle : comment le héros se métamorphose en victime de sa propre histoire »

  • 10h35 Arnaud Bernon

« Quand se réapproprier le mythe en science-fiction risque la marginalisation, avec La Flotte perdue de Jack Campbell »

Questions

11h10 – Pause


  • 11h20 Gül Eroglu

« Les fils et leurs pères : le complexe d’Œdipe volontaire de Kırmızı Saçlı Kadın, recréation des mythes »

  • 11h45 Lisa Jonchère

« L’intertextualité dans Œdipus de John Dryden et Nathaniel Lee : du mythe antique aux figures shakespeariennes, caractérisation des personnages et enjeux politiques »

  • 12h10 Jeanne Miscopein

« Entre romantisme et fin’amor, l’Androgyne, figuration alchimique de l’amour passion »

Questions

13h – 14h30 : déjeuner


La littérature et ses frontières : appropriation, hybridation, détournements
  • 14h30 Cassandre Dibout

« Heavy metal : une régénération musico-littéraire sur les traces du spectre de l’opéra »

  • 14h55 Corentin Legroux

« Rap et littérature : entre rejet et filiation »

  • 15h20 Dorothée Parigot

« Forme littéraire et forme musicale : confrontation, réappropriations, créations »

Questions

15h55 – Pause


  • 16h10 Jean Legrand

« Mise en abyme de l’énonciation au cœur de l’interlocution littéraire dans l’œuvre de Svetlana Alexievitch »

  • 16h35 Maxence Naud

« La réappropriation du cliché dans l’œuvre cinématographique et littéraire de Valérie Mréjen »

Questions


Vendredi 29 mars
  • 9h Accueil
Traduire, adapter, se réapproprier
  • 9h10 Manon Migliaccio

« De la “Beauté” à la “Vérité”, la représentation de la nature dans la critique d’art Modern Painters de John Ruskin »

  • 9h35 Camille Paillaud

« Les multiples facettes de la traduction, entre appropriation et réappropriation : un enrichissement de l’œuvre Woolfienne ? »

  • 10h Chuxian Wang

« Une voie hétérogène et transcendante : comment les auteurs francophones d’origine chinoise racontent l’histoire de la Révolution culturelle »

Questions

10h35 – Pause


  • 10h45 Amandine Carpentier

« La scénariographie intermatérielle : entre transposition et transmutation. Le Grand Meaulnes d’Alain-Fournier sur grand écran »

  • 11h10 Amélie Ferret

« Portrait du joueur en Jedi. Jeu de rôle textuel et réappropriation fictionnelle »

  • 11h35 Maela Le Gentil

« La figure du Narrateur dans Reflets d’Acide : une réappropriation narratologique multimédiatique »

Questions

12h30 – 14h : Déjeuner


 

Appropriation et émancipation : l’usage du littéraire
  • 14h Maëlla Jacquinet

« Néorécit d’esclaves : La Saison de l’ombre et Un Dimanche au cachot, deux romans à l’épreuve du genre »

  • 14h25 Pauline Guignard

« Silence, tabous et interdits : lutter contre la dépossession de soi par la réappropriation des mots et du corps. Le cas de Nadia dans Au commencement était la mer de Maïssa Bey »

  • 14h50 Raïssa Weiri 

« De l’appropriation à la destruction. : “Mon pays n’est pas une carte postale” »

Questions

  • 15h25 Juliette Thomas

titre à préciser

  • 15h50 Anaïs Guy

« Politique, Société et Fiction au XXIe siècle : vers un effacement de la littérarité ? »

Questions

16h25 – Pause


  • 16h35 Frédérique Cohignac

« Bon anniversaire Monsieur Songe »

Questions et clôture de la journée